NIEUWS

 

 

H

 

 

 

 

                                                                                                                                                                  

Euronav commande trois pétroliers


L’armateur belge Euronav, qui doit céder 24 navires à Frontline dans le cadre de l’accord conclu avec John Fredriksen, a levé l’option pour un VLCC (very large crude carrier, un pétrolier de deux millions de barils de capacité) supplémentaire auprès du chantier Qingdao Beihai, du groupe public CSSC.

Euronav a désormais trois VLCC en commande chez Qingdao Beihai, après la commande, pour un prix identique (112,2 millions de dollars), de deux VLCC plus tôt dans l’année. Le navire devrait être livré au quatrième trimestre 2026 et sera prêt à être propulsé par un moteur bicarburant diesel-ammoniac. Qingdao a déjà des vraquiers newcastlemax de ce type à construire pour Bocimar, l’armateur vraquier de la famille Saverys, propriétaire d’Euronav.

 

Deux suezmax de plus

Par ailleurs, Euronav a conclu deux commandes de nouveaux suezmax (pétroliers d’un million de barils) classé glace chez Daehan shipbuilding. Ces deux nouveaux navires seront affrétés à long terme par le raffineur texan Valero à leur livraison prévue en avril-mai 2026.

Le nouveau PDG d’Euronav, Alexander Saverys indique par communiqué que  ces deux transactions reflètent la force de la position d’Euronav sur le marché des pétroliers et la mise en œuvre rapide de (sa) nouvelle stratégie , qui sera dévoilée lors d’une réunion d’information financière au premier trimestre 2024.

Euronav a déjà trois suezmax de 157 000 tpl en construction, deux chez Daehan livrables en 2024 et un attendu en janvier chez Hyundai Samho en Corée du Sud.

                                                                        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ajxmenu1